Blog annuaire-du-gratuit.org
Immobilier

L’essentiel sur l’assurance loyer impayé

La location d’un immobilier consiste à confier son usage à un locataire contre un loyer. Le paiement déterminera la rentabilité du placement effectué dans ce local. Le loyer payé deviendra ensuite une source d’argent pour le propriétaire, qui peut couvrir les frais investis dans le local. À défaut de paiement de loyer, le bailleur sera dans une position très délicate… Heureusement, l’assurance GLI est là pour le protéger.

Quel est le rôle d’une assurance loyer impayé ?

La Garantie des Loyers Impayés (assurance GLI) fournit au bailleur une allocation s’il ne perçoit pas son loyer. Les meilleures offres assurent la totalité du loyer incluant toute les charges pendant une durée indéterminée. Ils assurent aussi des charges supplémentaires comme le remboursement des détériorations de l’immeuble ou l’indemnisation des frais juridiques suite à un litige contre le locataire.

Assurance loyer impayé : comment ça marche ?

Après un rappel et un avertissement, le bailleur doit faire appel à son assureur pour mener à bien toute les démarches. D’abord, l’assureur demande un mandatement de paiement auprès d’un huissier avant d’assigner le locataire en justice pour la rupture du bail et son renvoi. Durant cette procédure, le propriétaire sera indemnisé mensuellement ou trimestriellement par les assureurs. Il sera protégé de l’insolvabilité de son locataire, en même temps, l’assureur mènera l’action en justice pour lui. Le bailleur n’aura qu’à informer l’assureur si le locataire paie son dû et s’il quitte le local.

Comment bénéficier de l’assurance loyer impayé ?

L’inscription assurance loyer impayé Bagnolet est soumise à des restrictions.

Le contrat de bail

L’immeuble exploité en location doit être vide ou meublé. Le bail doit respecter la loi des contrats et stipule une clause résolutoire ou une clause de solidarité. Si le local n’est pas meublé, le bail doit durer au minimum 3 ans. Pour un local meublé, 1 an de contrat de bail est suffisant (9 mois pour le bail étudiant)

Le locataire

Les locataires sontsoumis à des exigences. Ils doivent se munir d’une pièce d’identité valide et présenter une preuve de solvabilité. Pour cela, le bailleur devra détenir une copie de l’avis des impôts des locataires, leur contrat de travail et les trois dernières fiches de paie. Si le locataire perçoit une allocation au logement, il devra justifier une simulation faite sur le site CAF. Pour que le bailleurbénéficie de cette allocation,la simulation doitêtreimprimée, datée et émargée par le locataire.Ce dernier feraensuite une demande préalable au CAF.

Related posts

Eric Arnoux: des productions architecturales de haute qualité

Acheter un logement neuf : entre risques et avantages…

L’estimation d’un bien immobilier

Location de studio étudiant à Montpellier : comment trouver la perle rare ?

Réussir son investissement locatif : Comment y arriver ?

Les critères de choix d’un local commercial

Cinq raisons de construire son logement à Béziers

Les éventuels soucis avec la boîte de vitesse

Tout savoir sur l’intervention d’une agence immobilière