Blog annuaire-du-gratuit.org
Maison et Jardin

Les principaux matériaux de maçonnerie

Comme pour toute construction, la réalisation d’une œuvre de maçonnerie requiert certains matériaux indispensables. Allant du ciment au fer en passant par le gravier, ces éléments servent à édifier ou réparer les différents compartiments d’une maison ou d’une structure quelconque. Voyons de plus près les principaux matériaux utilisés en maçonnerie.

Le ciment

C’est sans doute le matériau de base en maçonnerie. Il sert pratiquement à tout faire (chainage, crépissage, dallage, etc.). Se présentant sous forme de poudre, il devient un liant en contact de l’eau et durcit quelque temps après. En général, le maçon se sert du ciment pour faire du béton, réaliser du mortier ou encore pour la pose des briques. À noter que ce matériau doit être utilisé avec précaution, car il peut facilement agresser la peau. Sensible aux intempéries, on le retrouve souvent dans des sacs de 25 ou de 35 kg selon le fournisseur. Par ailleurs, rappelons qu’il existe deux catégories de ciments à savoir : les ciments artificiels et les ciments naturels.

Il est également possible de trouver des ciments à composition beaucoup plus respectueuse de l’environnement comme présenté ici.

Le gravier et le sable

Que ce soit pour réaliser du béton, couler un poteau ou pour faire une dalle, l’utilisation du gravier s’avère importante. Il se décline en des tailles variées et son choix dépend bien évidemment de la résistance que l’utilisateur désire obtenir. Les graviers sont généralement proposés en vrac ou dans des sacs de 35 kg.

Quant au sable, il est souvent utilisé comme un élément complémentaire du ciment. Ainsi, il sert à réaliser :

  • le chainage,
  • le crépissage,
  • la pose de brique ou
  • le béton.

Par ailleurs, sur le marché, vous pouvez trouver deux types de sable à savoir : le sable grossier et le sable fin. Le premier est en général utilisé pour réaliser un mortier de scellement. Par contre, l’autre se mélange au sable grossier pour fabriquer un mortier de jointement.

Le parpaing et la brique

Le parpaing se présente sous forme de blocs de béton industrialisés. Il s’agit d’un des matériaux de maçonnerie les plus classiques à la fois légers et solides. Aussi populaire, il est extrêmement résistant et s’avère un matériau respectueux de l’environnement étant donné qu’il présente un très bon bilan d’énergie grise.

S’agissant de la brique, il intervient à tous les niveaux d’une œuvre de maçonnerie. Pour faire simple, toute construction commence par la brique et se termine par la brique. L’un des avantages de ce matériau est qu’il résiste mieux aux éventualités que causerait le fer. De plus, la brique offre une certaine résistance au vent sans oublier son excellent contrôle de l’humidité.

L’enduit de façade

Il s’agit d’un matériau utilisé pour camoufler ou cacher les défauts sur un mur de briques surtout quand ce dernier est endommagé. Dans la plupart des cas, l’enduit de façade sert d’isolant et permet de protéger le mur contre les conséquences liées aux intempéries. Le maçon se sert d’une truelle ou d’une taloche selon la technique employée pour poser l’enduit. S’il s’agit d’une pose à l’ancienne, l’idéal est de lisser l’enduit quand il est appliqué sur le mur. Dans ce cas, le maçon recourt à une taloche afin d’avoir une finition parfaite.

Voilà en bref l’essentiel à savoir à propos des principaux matériaux de maçonnerie.

Related posts

Les plafonds tendus : tour d’horizon

Comment sont produits les pellets en vrac à Uzès ?

Embaucher un constructeur de maison

4 raisons de contacter l’entreprise de climatisation National Froid

S’équiper d’une alarme, par ou commencer

Pourquoi faire installer une porte blindée ?

Pistolet d’alarme : tout ce qu’il faut savoir à propos

Quels problèmes de plomberie avez-vous rencontrés cette année?

Avantages des fenêtres coulissantes