Blog annuaire-du-gratuit.org
Animaux & Plantes

Le Persan, le chat ressemblant à une peluche

Rate this post

Le chat Persan, une magnifique peluche vivante à l’allure royale. Compagnon idéal à chouchouter, il aura plaisir à se faire servir par ses maîtres.

Ses caractéristiques

Le Persan possède un physique moyen, assez trapu. Son corps est entièrement enveloppé d’une fourrure dense à poils longs et fins. Mais aussi d’un sous poils particulièrement épais, qui en rajoute à son apparence imposante.

Cette race possède une tête large et ronde, formant une sorte de dôme. Son visage plat est doté d’un museau écrasé et arrondi et d’un stop marqué sur le front. Ce qui lui donne un petit côté grincheux. Ses grands yeux ronds lui donnent tout le temps un air étonné. Assez triangulaires, ses petites oreilles sont pourvues de poils longs à l’intérieur. Le corps est soutenu par de petites pattes courtes. Et la queue est courte, mais touffue.

Il existe plusieurs sortes de couleurs de robes pour un Persan. Ceux qui sont uniformes peuvent être noirs, blancs, roux… Ceux qui sont bicolores et tricolores sont appelés écailles de tortues. Alors que les Persans exotiques sont appelés smoke et shaded.

Son origine

Le chat Persan est une race très ancienne, dont l’origine reste mystérieuse. Les premiers de cette race ont été importés de Perse au XVIIe siècle. Ce fut l’explorateur Pietro della Valle qui le fit au cours d’un de ses voyages.

Cette race fut, par la suite exportée vers la France où il a été célébré pour sa beauté majestueuse. Les aristocrates français l’ont tout de suite adopté y compris Louis XV qui en possédait un au pelage blanc.

Le chat Person a compté parmi les concurrents du premier concours de beauté félin qui eut lieu en Angleterre en 1871. Et vers 1880, cette race a été croisée avec des angoras.

Son mode de vie

Le Persan possède un tempérament calme, et pas très actif. Il ne se dépense pas beaucoup physiquement. Un appartement ferait très bien l’affaire pour qu’il puisse bien s’épanouir. Mais vivre en jardin lui permettrait de se dégourdir les pattes.

Il tolère la présence d’enfants, sauf s’ils sont trop bruyants et qu’ils le perturbent lorsqu’il se repose.

Affectueux, il aime les câlins, à condition que ça ne soit pas trop fréquent. De nature plutôt solitaire, ce félin aime être seul de temps en temps. Ce qui ne l’empêche pas pour autant d’apprécier son propriétaire.

Sa santé

Le Persan est un chat fragile. Il faut donc que son maître soit constamment aux petits soins pour lui. Il est possible qu’il contracte des problèmes respiratoires et rénaux. Mais également d’autres pathologies telles que la cardiomyopathie hypertrophique, séquestre cornéen, etc.

Convaincu ? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez le comparer à d’autres races de chats sur Racedechat.com !

Leave a Comment